lundi 30 septembre 2013

Où trouver du sable ?


Plage de Pentrez
Le sable se trouve partout.

Le premier endroit qui nous vient à l'esprit est bien sûr... la plage!
Un bel article sur le sable des plages ici


Profitez de vos vacances au bord de la mer pour rapporter du sable, demandez à votre entourage de participer à l'enrichissement de votre collection. 

Le sable se trouve aussi dans le désert, dans les rivières, au bord des lacs...
Le sable volcanique est également très intéressant.





J'ai commencé ma collection lors de mon premier voyage au Maroc, en 2004. Le sable rouge des dunes de Merzouga m'a tellement plu que j'en ai ramené, l'ai nettoyé et mis dans un flacon. Je l'ai montré à mes parents, mes amis et tous ont été admiratifs devant ce sable rouge/orangé.






Depuis lors, dés que du sable se trouve sur mon passage, en week-end, en vacances, j'en ramène.






Astuce : 
Ayez toujours dans votre sac (sac à mains, sac à dos...) 1 ou 2 sachets avec zip et un stylo (marqueur indélébile à pointe fine par exemple) dès que vous partez en balade, cela peut s'avérer très utile si vous voulez ramener un peu de sable. Bien penser à noter le lieu précis de votre récolte et la date.










Démarrer une collection

Pourquoi et comment vient l'idée de démarrer une collection de sable?


ma collection à ses débuts...

Tous les sables, qu'ils soient de mer, de rivière du désert,
ou encore volcanique sont différents. 

La première différence évidente (en tous cas pour moi) est la couleur!
Le sable se décline en une magnifique palette de couleurs.

Puis, il y a l'aspect, certains sables sont si fins que l'on croirait du talc et d'autres 
au contraire présentent de gros grains. 

Chaque sable est différent par sa granulométrie, sa densité, ses composants, 
on peut y trouver du quartz, du corail, des coquillages...




ile Maurice, baie de Mahebourg, grossi 8 fois


Ensuite, le lieu d'où provient le sable, si vous le ramassez vous-même, il est chargé de souvenirs.
Si une tierce personne vous le ramène, alors la recherche de la situation géographique peut s'avérer intéressante, surtout si celui-ci vient de loin.

Contrairement à d'autres collections, le sable ne se monnaye pas et je vous recommande vivement de ne pas acheter de sable même si cela vous tente pour enrichir votre collection (voir la charte des collectionneurs). Sur certains sites, des personnes vous proposent l'achat d'échantillons et c'est bien dommage!


Si vous êtes intéressé, si vous voulez commencer votre collection, je vais vous indiquer quelques astuces et vous donner quelques conseils.
Vous les trouverez dans les différents articles.

A bientôt!



Il existe des associations de collectionneurs amoureux du sable, je vous invite à jeter un oeil sur le site de l'association française d'arénophilie : http://la-passion-des-sables.net/.












LA CHARTE DES COLLECTIONNEURS DE SABLES



Notre passion est LE SABLE. Le collectionner est pour nous un plaisir 
et doit le rester.

Ajouter un nouveau sable à notre collection ne doit pas nous
amener à dépasser la déontologie que les premiers arénophiles se sont fixés depuis que cette collection originale existe.

Contrairement à la majorité des collections connues, la collection de sable est essentiellement basée sur la récolte, le don ou l’échange des sables et ne doit en aucun cas être la conséquence d’un achat.

Cependant, on peut admettre qu’exceptionnellement un sable soit acquis suite à un troc, un dédommagement ou un don 
(don à une œuvre par exemple).

Quelques collectionneurs non avertis, ont peut-être
acheté des sables à des commerçants, 
on ne peut leur en vouloir. 
Il ne faut pas que cela se reproduise.


N'hésitez pas, rendez-vous sur le site de l'AFA "Association Francophone d'Arénophilie"
(cliquez ici)



Engagement sur l'honneur :
Le 30 sept. 2013
Je soussignée Nathalie I.m'engage sur l'honneur à ne pas acheter de sable
dans le but de développer ma collection. 
Je m'engage également à faire connaître cette déontologie à tout collectionneur débutant ou confirmé.